22 mars 2017

Sondage : les artistes et la présidentielle

A l’occasion du débat entre les représentants « culture » des candidats à la présidentielle des Rencontres européennes des artistes, l’Ifop a procédé pour l’Adami, à un sondage auprès de 2 493 artistes-interprètes leur demandant d’évaluer les propositions culturelles des candidats.

Si certaines propositions enregistrent un recul certain et notamment la licence globale qui recueille 14% d’opinions favorables, d’autres posent question comme le renforcement de la Hadopi (29% d’opinions favorables) ou le chèque culturel de 500€ pour chaque jeune de 18 ans (33% d’opinions favorables), d’autres sont plébiscitées avec en tête la proposition d’améliorer la rémunération des artistes par la négociation encadrée d’accords entre les acteurs du numérique et les artistes (74% d’opinions favorables).

Au final, et non sans humour, l’Adami s’avère être la meilleure candidate à cette élection auprès des artistes. Sa proposition d’une loi-cadre régulant le transfert de valeur entre les acteurs du numérique et l’ensemble des créateurs de contenus (artistes, auteurs, journalistes, photographes…) par une négociation encadrée est en effet largement plébiscitée : 83% des artistes y sont favorables.

> Les résultats du sondage